• Épuisement professionnel: tous concernés...

     Épuisement professionnel: tous concernés...

    Épuisement professionnel: tous concernés, des profs blogueurs s'engagent... une idée de Rigolett'...

     

     

                    Épuisement professionnel: tous concernés... 

    J'avais participé au concours des vacances  chez notre copine Onaya et je lui avais proposé ce texte... (Madel)

    "J'aime les notes de musique

    Et la clé de sol qui rigole

    J'aime son image

    Qui me rappelle un joli visage

     

    Si la musique n'existait plus

    Tout le monde serait très déçu

    Si la musique mourait

    Je crois qu'on la réanimerait

     

    J'aimerais emprisonner les notes dans mes pensées

    Mais puis-je leur enlever la liberté?

    Comment les persuader de m'accompagner

    Et de partager ma vie dans la gaieté?

     

    Un jour, elles s'envoleront dans les cieux

    Dans un grand rassemblement de notes de musique

    Elles feront couler des larmes de nos yeux

    En chantonnant des mélodies magnifiques."

     

    Nos notes de musique, ce sont nos petits loulous aux ailes brisées.

    Au début, nos petites notes n'arrivent pas à "s'accorder" entre elles alors , la mélodie jouée n'est pas très agréable à écouter.

    Malgré tout le travail acharné des musiciens et du chef d'orchestre, nos petites notes restent parfois muettes, figées sur leur portée...

    Et puis un jour, un musicien acharné trouve une idée pour apprivoiser les petites notes de musique et là, le miracle se produit... Une merveilleuse mélodie se fait entendre...

    Le bonheur pour tout le monde.

     

    Malheureusement, même s'il y a de très belles mélodies, parfois un morceau est amputé d'une note pour X ou Y raison, et là, c'est la catastrophe et tout le morceau est à réadapter.

     

    Mais le musicien et ses petites notes de musique continueront à jouer, à améliorer leur morceau jusqu'au jour, où les petites notes s'envoleront pour une autre mélodie, pour un autre concert...

     

    Épuisement professionnel: tous concernés...

     

    Pourquoi avons-nous partagé ce texte avec vous alors que le sujet de cet article est l'épuisement professionnel?

    Simplement parce que les musiciens recherchent la perfection dans le travail de leur instrument. Ils travaillent des heures et des heures le même morceau jusqu'à atteindre un certain degré de perfection. Tout comme certains d'entre nous... 

     

    Nous sommes enseignantes et il nous arrive d'être fatiguées, découragées, angoissées. Nous nous sentons parfois impuissantes, pas à la hauteur ... Notre travail n'est pas reconnu car la plupart du temps invisible et l'on attend de nous un investissement considéré comme "normal". La classe, elle se prépare et se réfléchit avant, elle se vit pendant et s'analyse après...

    Épuisement professionnel: tous concernés... 

    Nous sommes enseignantes et nos pouvons dire que nous exerçons la"profession d’enseignante".

    Notre classe, nous la vivons au quotidien: devant nos élèves; quand nous préparons notre matériel; après les cours lorsque nous corrigeons les exercices, interro... ou réajustons notre travail; la nuit, lorsque notre cerveau refuse de s'arrêter, le w-e ou en vacances lorsque nous trouvons des idées de jeux, d'adaptation intéressantes pour nos élèves...

     

    Les musiciens professionnels passent combien d'heures devant leurs partitions, à travailler leurs gammes, à la pratique de leur instrument?  Ils oublient sûrement de compter...

    Tout comme les musiciens, nous recherchons la perfection dans notre profession mais à quel prix...

    Combien d'heures passées devant nos écrans créer des feuilles d'exercices adaptées au niveau de nos élèves, en tenant compte des difficultés de X ou Y; de recherches sur le net chez les cybercopains et cybercopines en se disant qu'ils font mieux que nous... 

    Toutes ces heures de recherches nous éloignent de nos temps libres, de notre famille et entretiennent notre fatigue...

    Nous cherchons, emmagasinons des idées et infos, échangeons avec des cyber-collègues, perdons des données et enrageons pour essayer de les retrouver...

    Résultat, le stress s'ajoute à la fatigue...

    Épuisement professionnel: tous concernés...

    Et puis un jour, c'est le drame: pas la crampe de l'écrivain ou la tendinite du musicien qui a trop travaillé son instrument mais l'épuisement professionnel, le BURN-OUT. 

    Épuisement professionnel: tous concernés... 

    Et comme l'a si bien écrit notre cyber "Petite filleule" Graines de livres : " L'épuisement professionnel est une réalité dans notre métier."

     

    Elle y voit plusieurs raisons auxquelles nous adhérons complètement.

    Le revers de  notre liberté pédagogique: nous sommes libres d'inventer "nos journées". Nous fouinons sur les autres blogs, nous reprenons des activités dans lesquelles nous nous sentons à l'aise... Mais parfois nous culpabilisons parce que nous aurions pu faire mieux ou mieux adapter aux besoins de nos loulous.

    Parfois, nous aimons tous et toutes chercher un peu de facilité car nous savons que chaque soir, il y a une autre journée qui commence: recherches, questionnements, adaptations...

    Il n'est pas évident d'écrire directement une composition originale même pour les plus grands musiciens... Il faut du temps... Beaucoup de temps... C'est la même chose dans notre profession!

     

    Épuisement professionnel: tous concernés...

    Le revers de notre perfectionnisme: nous sommes souvent exigeantes avec nous-mêmes (et même avec les autres: nos pauvres petites stagiaires!). Nous voulons souvent faire mieux afin d'être irréprochables. 

    Mais le perfectionnisme, une trop haute opinion de la valeur de notre travail,les remises en questions continuelles... sont de nobles valeurs à travailler avec modération. Car les musiciens, même les plus talentueux, peuvent "ruiner" le travail de tout un orchestre.

    Épuisement professionnel: tous concernés...

    La solitude professionnelle ou le rejet des autres: nous pensons qu'il est important de pouvoir échanger avec nos collègues. Un réel échange! Pouvoir parler de nos élèves afin qu'il y ait une certaine continuité dans les adaptations lorsque ceux-ci changent de classe. Pouvoir comprendre pourquoi certains enfants réagissent mal ou ont un comportement inadapté en situation inhabituelle pour eux. Pouvoir échanger nos découvertes... 

    Ce n'est pas toujours le cas dans certaines écoles. Parfois c'est du chacun pour soi et débrouille-toi!

    Épuisement professionnel: tous concernés...

     

    Et puis, il y a nos petites notes de musique, nos petits loulous!

    Nous les adorons nos chères petites têtes blondes, brunes, noires, rousses... Sinon nous aurions choisi un autre métier! (... surtout dans le monde de l'handicap!)

    Comme dans les plus beaux morceaux de musique, il faut toutes sortes de notes: des blanches, des noires, des croches... Et puis, il y a les pauses, les silences...

    Nous, nous avons des enfants très calmes, sur leur petite planète, avec handicap lourd ou moins lourd mais quasi tous avec cette envie de découvrir le monde; d'apprendre à lire, à écrire, à compter; apprendre à grandir...

    Nous leur apportons certaines connaissances et eux, nous offrent leur dynamisme, des petits bouts de papier griffonnés, des sourires... Et puis, qui n'a jamais remercié ses élèves pour tous les microbes qu'ils nous offrent, les petits nez qui coulent,... ; pour toutes ses sources de fatigue que l'on ressent durant la journée ou sur le chemin du retour dues à leur surcharge d'émotions diverses; ...

    Sur ces partitions de musique-là, il n'est pas rare qu'apparaissent des pauses... Mais attention...

    Il est important de repérer à temps ces signes de fatigue avant qu'ils ne se transforment en épuisement car il est très difficile de revenir sur la portée...

    Épuisement professionnel: tous concernés...

     

    Parce que le musicien irréprochable ou l'enseignant parfait n'existe pas, et qu'il est donc inutile de chercher à le devenir.

    Parce que nous pouvons toutes et tous être touché(e)s par l'épuisement professionnel, des professeurs blogueurs se mobilisent!

     

    Comme beaucoup d'entre nous, nous partageons sur le blog, principalement nos réussites! Mais tout comme vous, nous testons, nous ratons des activités, nous réadaptons et puis c'est la réussite... 

    Nous ne partageons pas nos grosses gaffes, erreurs vécues parfois comme des échecs et pourtant, il y en a aussi!

    Notre blog, ne reflète pas notre véritable vie d'institutrices, pleine d'imperfections, de doutes et de remises en questions.

      

    A chacun de trouver des petites astuces pour retrouver son équilibre, se vider la tête. Nous vous partageons nos petits-trucs qui nous aident à recharger nos batteries : 

    En ce qui concerne Madel : la musique, la musique et encore la musique...

    Épuisement professionnel: tous concernés...

     

    Ok, jouer avec mes petits chiens aussi... Merci Lilou, Aïko de supporter mes petits délires...

     

    En ce qui concerne Zazoo: dormir, jardiner, gribouiller, lire, bricoler, se promener dans les bois...

                 

     

    Nous sommes blogueuses, nous ne sommes pas meilleures que vous, nous sommes de simples institutrices avec nos qualités et nos défauts...

                         

    Prenez soin de vous. 

    Épuisement professionnel: tous concernés...

    Pour réaliser un beau concert, il faut un beau morceau de musique, de bons musiciens et un chef d'orchestre prêt à diriger tout ce petit monde. Il est de même dans notre profession. 

    Si nous sommes bien, les enfants le ressentiront et il nous restera plus qu'à diriger notre oeuvre...

    Bon concert à chacun d'entre vous...

    Ami blogueur, tu aimes cet article, tu es d'accord avec son message, tu as, toi aussi, foiré une séance et tu as une astuce pour décrocher et t'aérer la tête?

    Alors n'hésite pas, prends cet article, partage-le sur ton blog, change ce que tu souhaites garde ce que tu veux et publie! Le plus important c'est que le message passe!

     

    Épuisement professionnel: tous concernés...

     

    Et voici les autres blogueurs qui vous mettent en garde et vous font part de leurs astuces. 

     

    Val 10

     

    Action pour prévenir l'épuisement professionnel

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Action pour prévenir l'épuisement professionnel

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     http://ekladata.com/TqdBjXUc7d-kk5gtig4ljut-zMc.png bertaga

     

    « La vie au temps des égyptiens : les vêtements et la nourritureSavoir écouter et lecture de consignes sur Pâques »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Mars 2016 à 17:07

    cet article est magnifique! je suis toute émue et tellement d'accord avec chacun de ces mots!

      • Samedi 12 Mars 2016 à 17:11

        Rhooo merci ma Mali...

        En écrivant ce texte, je me suis rendue compte que j'étais dans cet épuisement professionnel...

        Mais bon, la passion du métier reprend ses droits...

    2
    Samedi 12 Mars 2016 à 17:11

    Je l'étais tout autant à la lecture.... Belle mélodie, Madel! wink2

    3
    Samedi 12 Mars 2016 à 17:13

    Très bel article ! happy

    4
    Samedi 12 Mars 2016 à 17:29

    Cet article est très touchant et chacun de tes mots font écho chez moi.

    MERCI

      • Samedi 12 Mars 2016 à 17:32

        Merci à toi d'avoir lu jusqu'au bout... oops

    5
    Samedi 12 Mars 2016 à 18:15

    Eh bien je vois que je vous ai inspirées... Ravie que ce soit pour de la musique, et un si beau texte !! 

    Il va falloir un jour que je vienne voir ce beau concert. ^^

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 01:00

        Merci Graines de livres...

        Nous sommes vraiment heureuses de t'avoir comme petite filleule yes

    6
    Dimanche 13 Mars 2016 à 09:55

    Bravo les filles ! Quand je serai moins épuisée, je prendrai le temps de participer. Ce qui est intéressant, c'est que je me rends compte que nous avons tous la même difficulté et le même regard sur les autres. Trop d'exigence envers soi, trop d'admiration pour les autres...

    Grosses bises qui sonnent

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 10:04

        Merci EstelleDocs...

        Prends ton temps, le but s'est d'informer, même si tu arrives un peu plus tard, le message continuera à voyager...

    7
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:18

    J'ai bidouillé pour piquer votre bouton les filles. C'est ajouté dans mes liens !!! ^^

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 10:40

        Tu n'as pas pris le bon bouton Val 10, winktongue

        Ce n'est pas grave... Merci

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 11:57

        Ah mince ! Comme vous en avez créé un exprès, je pensais utiliser celui-là ! Bon bah j'ai changé !!!

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 18:27

        oopsHooo, ma Val, ce n'était pas grave du tout.   Bises et merci, merci, merci!! kiss

    8
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:49

    Que ça fait du bien de pouvoir mettre des mots sur tout ce que l'on vit bien trop souvent seul(e) ! Et cette comparaison avec les petits musiciens est très jolie. C'est important de souligner que nos blogs ne reflètent pas réellement nos vies de maîtresse. Comme tout le monde nous loupons des séances, nous repartons parfois en fin de journée fatiguée et dépitée par des séances qui se sont mal déroulées malgré tous les efforts pour la préparer.... bref, une bonne idée de montrer aussi ce que nous n'arrivons pas à faire, ce qui ne réussit pas... on devrait penser à le faire plus souvent et à le publier, parce que c'est dans l'échange qu'on trouve souvent les réponses ! ^^ 

    9
    Dimanche 13 Mars 2016 à 11:05

    Merci BSC...

    Je me retrouvais vraiment bien dans la comparaison.

    Quand ça ne va pas , ça ne va pas et c'est la même chose lorsque je joue du violon.

    Je voudrais être parfaite mais pour cela, il faut répéter, répéter et encore répéter. 

    Lorsqu'on assiste à un concert, on ne voit que le résultat et non, les nombreuses heures de travail derrière.

    Et je pense que c'est la même chose dans notre métier.

    10
    Mivette
    Dimanche 13 Mars 2016 à 13:56

    Magnifique

    Merci , merci .

    11
    maman7
    Dimanche 13 Mars 2016 à 21:20

    bonsoir

    très beau, merci beaucoup

    Mon métier, je l’aime, je l’ai choisi, j’ai tout fait pour y arriver

    ,https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xap1/v/t1.0-9/1558607_1039787866083926_2332046189932406574_n.jpg?oh=b24127a33049bd50f50e827d4b9e9c9f&oe=57593ADD

    J'ai une pensée pour  les "mamans".... qui ont un ou deux petits loulous aux ailés  cassées....

     

     

      • Lundi 14 Mars 2016 à 07:02

        Merci beaucoup pour ce message.

        J'aime beaucoup votre photo... 

      • Lundi 14 Mars 2016 à 17:31

        Très joli ce que vous dites. Mes images de partage

    12
    Mercredi 16 Mars 2016 à 18:37

    Très bel  article! Merci les filles!

    13
    Mercredi 16 Mars 2016 à 19:09

    Merci !! Magnifique chanson !!!

    14
    BarbaraStella
    Mardi 12 Avril 2016 à 22:16
    Très bien dit et surtout joliment dit ! Merci Madel
      • Mardi 12 Avril 2016 à 22:54

        Merci notre Barbara. 

        Plein de gros bisous

    15
    Mercredi 13 Avril 2016 à 17:26

    Madel! Je viens de relire! Je te rappelle que nous avons eu un garçon, en stage " nos pauvres petites stagiaires"....

    Il va se sentir oublié, s'il passe par ici! he

    Il a assez sué! wink2 Le pauvre!   winktongue   

    Non, non, non, mon beau, nous ne t'oublions pas! Nous pensons à toi, surtout le premier avril! 

    16
    lesloups
    Jeudi 21 Avril 2016 à 16:23

    Bonjour tout le monde, bonjour ami(e)s enseignant(e)s qui se donnent à fond

    Je suis complètement d'accord avec vous. Moi aussi je cherche la perfection et c'est, malheureusement, plus fort que moi : preuve en est, je suis encore en train de chercher des idées pour ma classe au lieu de la préparer avec ce que j'ai déjà trouvé de très intéressant et surtout au lieu d'aller m'amuser avec mes enfants que j'entends rire dans le jardin !!!

    Je passe beaucoup de temps à préparer ma classe (je suis à mi-temps et je passe l'autre mi-temps à préparer) et en plus, pour ne pas être satisfaite de ce que j'ai fait. Ca devient blessant d'entendre : "Avec toutes les vacances que vous avez...". Eh oui, nous avons beaucoup de vacances par rapport à d'autres mais : ...

    ...  on rentre chez soi (après avoir fait 9h30 de travail et une pause 30min pour manger), et notre travail n'est pas terminé

    ... on est en vacances au mois d'août et lorsqu'on voit son fils poser une pomme de pin sur la table, on voit le sapin de Noël à faire pour le bricolage du marché de Noël !!!

     

    Ce n'est pas toujours facile de lever le pied : c'est parce que j'aime mon métier mais ma famille commence à en pâtir...

     

    Je profite de ce message pour tous vous remercier ami(e)s blogueurs qui nous aider à nous améliorer. vous proposer beaucoup de choses intéressantes. MERCI, MERCI !!!!

      • Samedi 23 Avril 2016 à 08:52

        Merci pour ce gentil témoignage.

        Je pense que les institutrices (ou instituteurs) qui sont passionné(e)s par leur métier sacrifient beaucoup de moments en famille,

        de loisirs pour leur classe.

        Nous voulons aider nos gamins en difficultés, nous voulons leur donner l'envie et

        le goût d'apprendre et pour cela, nous créons de jeux, de fiches d'exercices...

        Même si nous trouvons de belles réalisations chez nos cybercopinautes, nous essayons d'adapter aux besoins de nos loulous car chaque enfant est différent.

        Il est difficile de se dire : "Chacun la même feuille en sachant bien qu'un tel ou un tel éprouvera des difficultés!"

        Je pense qu'il faut être en recherches pour répondre au mieux aux besoins de nos élèves mais il faut aussi prendre soin de soi.

        Ce n'est pas évident lorsque la flamme de l'enseignement brûle en nous car même si nous nous efforçons à penser à autre chose, une idée jaillit et zou,

        l'instit reprend le dessus. 

        Les vacances? Rude débat pour les personnes qui ne sont pas dans  le milieu de l'enseignement.

        Elles ne voient pas le travail de recherches, de préparations de documents, de recherches de matériels, de créations de jeux :

        préparer, imprimer, découper, plastifier et re-découper rien que pour un simple petit jeu  papier.

        Sinon nous avons aussi la version, découper, scier, poncer, peindre, décorer ... pour les jeux version bois!!

        Elles pensent quoi? Que nous avons des lutins qui viennent tout nous préparer pendant que nous dormons?

        C'est vrai que certains instits en font un peu moins que d'autres pour X ou Y raisons.

        Nous en connaissons toutes (tous) mais nous connaissons aussi beaucoup d'instits qui vivent leur métier par passion.

        Derrière ces instits, il y a une personne en "perpétuel danger" de burn out car la pression de collègues, des parents, de enfants mais

        surtout de SA propre pression qui les pousse à une recherche de perfection qui n'existe pas, soyons en clair.

        Il y aura toujours un petit détail à améliorer dans le regard de la personne qui utilisera nos feuilles d'exercices 

        ou nos jeux.

         

        Alors merci à toi lesloups pour ton gentil message, pour tes remerciements qui font tellement plaisir aux blogueurs...

        Merci beaucoup pour ton intérêt et ta reconnaissance qui est parfois si malmenée dans notre vie de tous les jours.

         

    17
    lesloups
    Vendredi 22 Avril 2016 à 14:30

    Je récris ma dernière phrase vu les erreurs de conjugaison... shocked

     

    Je profite de ce message pour tous vous remercier ami(e)s blogueurs qui nous aidez à nous améliorer, vous proposez beaucoup de choses intéressantes. MERCI, MERCI !!!!

    18
    Mardi 9 Août 2016 à 10:57
    alain l.

    Salut Madel et Zazou  ...

    Je découvre simplement aujourd'hui cet article émouvant ... en période de vacances ...

    ( Remarque , pour moi, elles sont maintenant permanentes wink2 ...) 

     

    Alors, il est une belle illustration de :

     "Ce que tu ne peux pas dire, il ne faut pas le taire mais l'écrire ... "

    de Jacques Derrida ... 

     

    Et , musicien amateur , je suis également sensible à la comparaison avec le monde de la musique ...

      Oui , la pratique musicale aide beaucoup dans le  monde de l'ASH .... surtout lorsqu'on peut la mettre en valeur dans sa classe ...

    Et je peux par contre témoigner que l'on peut "résister" à plus de 40 ans au contact d'élèves en Situation de Handicap sarcastic sans devenir complètement "gâteux" !!!

    @micalement

    alain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :