• Ce qu'une mauvaise position de travail peut engendrer : je réagis

    Voici ce que l'on peut trouver comme réponse en se posant la question:

    Ceci vient du site SALLI

    • Le dos se courbe dans une mauvaise posture, les épaules penchent vers l’avant, et les muscles du haut du dos se contractent. Un haut du corps lourd, des mains lourdes ou une forte poitrine renforcent ces tensions.
    • La microcirculation du bas du dos et le métabolisme sont affaiblis, et la dégénérescence vertébrale s’amorce.
    • Les vertèbres du bas du dos se trouvent dans un mauvais angle les unes par rapport aux autres, les ligaments s’étirent, les muscles profonds du dos s’affaiblissent.
    • La respiration dans une mauvaise posture est superficielle, le niveau d’oxygène baisse et la fatigue augmente.
    • Déplacer la chaise et tendre les bras sont des gestes maladroits lorsque les jambes se trouvent à l’avant du centre de gravité.
    • Les angles raides au niveau des genoux et du bassin affaiblissent la santé des articulations.
    • La cavité abdominale de la personne assise dans une mauvaise posture est comprimée entre la cage thoracique et le bassin, ce qui affecte le fonctionnement et la santé des intestins.
    • Le métabolisme de la zone du bassin, des organes internes et des zones génitales est affaibli en raison de la pression exercée par la position assise.
    • Une mauvaise posture de la zone des épaules et les contractions musculaires réduit la circulation sanguine et affecte le fonctionnement du cerveau et des yeux.
    • Une mauvaise posture constante et une mauvaise utilisation du dos engendrent facilement des anomalies dans les vertèbres dorsales, ce qui peut provoquer des troubles qui se répercutent sur les autres parties du corps.
    • Une majeure partie de la jeunesse finlandaise est en train de développer des troubles dorsaux chroniques. Des modifications dorsales chez plus de la moitié des jeunes âges de 16 ans ont été constatées déjà 1984 et actuellement, la situation s’est nettement aggravéee. (Salminen, J.J. (1984), The adolescent back. A field survey of 370 Finnish schoolchildren. Acta Paediatr Suppl 315)

    Mais on peut en trouver bien d'autres...

    Pour contrecarrer ces nuisances dues au mauvais positionnement et la fatigue qui en découle, j'ai eu la chance de pouvoir faire aménager ma classe.

    Les enfants ont un pupitre inclinable et des chaises ergonomiques. Ils adorent.

    Nouvelle Version spéciale dys!

     Inclinaison jusque 30°! Cela eut paraître beaucoup! 

    Clic image pour aller vers le site d'où viennent les pupitres de ma classe!

    « Carte conceptuelle sur le déterminant du nom Dyslexie : "Pour ne pas pénaliser lors d'évaluations" »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    inconnu59
    Samedi 16 Novembre 2013 à 23:19

    bonjour, j ai une petite question .

    Je suis dysphasique, est ce que ca atteint les muscles  car je commence avoir mal aux bras et aux pieds, je ne sais pas si c'est à cause de sa? 

    au revoir 

    2
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 13:51

    Je pense qu'un bilan postural pourrait être nécessaire.

    Quand on voit l'impact qu'ont les lunettes et les semelles sur mon fils...

    Il faut essayer!

    Le hic, avec les pupitres inclinés est que nous n'avons pas l'habitude, mais cela repose.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :